• chômage selon le sexe et la catégorie socioprofessionnelle

      

    Chômeurs et taux de chômage selon le sexe et la catégorie socioprofessionnelle en 2010

     
    Catégorie socioprofessionnelle2010
    FemmesHommesEnsemble
    Taux de chômage (en %)      
       Agriculteurs exploitants 1,4 0,5 0,8
       Artisan, commerçant et chef d'entreprise 4,4 3,9 4,0
       Cadre 4,4 3,7 4,0
       Profession intermédiaire 4,7 5,2 4,9
       Employé 9,8 8,5 9,5
       Ouvrier 16,9 12,6 13,5
        dont ouvrier non qualifié 19,6 19,6 19,6
       Ensemble 9,7 9,0 9,4
    Nombre de chômeurs (en milliers)      
       Agriculteurs exploitants 2 2 4
       Artisan, commerçant et chef d'entreprise 22 50 72
       Cadre 77 100 177
       Profession intermédiaire 157 167 324
       Employé 618 162 781
       Ouvrier 211 640 851
    Ensemble 1 315 1 338 2 653

    Lecture : en moyenne, en 2010, 2,653 milliers de personnes sont au chômage. Ce qui représente 9,4% de la population active totale.
    Note : données calées sur les estimations démographiques du début de l'année 2010.
    Champ : France métropolitaine, population des ménages, personnes de 15 ans ou plus (âge courant).
    Champ : France métropolitaine, population des ménages, personnes de 15 ans ou plus (âge courant).
    Source : Insee, enquêtes Emploi.

    Commentaire

    En 2010, en France métropolitaine, 2,7 millions de personnes sont au chômage au sens du BIT (Bureau international du travail) selon l’enquête Emploi. Le taux de chômage s’établit à 9,4 % en moyenne annuelle, soit une augmentation de 0,3 point (après + 1,7 point en 2009). Lors de la crise économique, la hausse du chômage a concerné toutes les tranches d’âge. Cependant, comme par le passé, les jeunes de moins de 25 ans ont été particulièrement touchés en phase de dégradation de la conjoncture économique. Mais ils ont ensuite bénéficié de la reprise des embauches et du rebond rapide de l’intérim. Leur taux de chômage a ainsi baissé de 0,3 point en 2010, pour atteindre 22,9 %. Le niveau du taux de chômage des jeunes âgés de 15 à 24 ans est beaucoup plus élevé que celui de leurs aînés du fait qu’ils sont relativement peu présents sur le marché du travail. Un grand nombre d’entre eux poursuit, en effet, des études sans travailler en parallèle et n’est pas comptabilisé dans la population active. Ainsi, au quatrième trimestre 2010, la part des chômeurs dans la population totale des 15 à 24 ans est de 8,6 %, soit un niveau proche de la part des chômeurs dans la population des 25 à 49 ans qui s’établit à 7,5 %. Jusqu’à la fin 2009, la crise a davantage pesé sur la situation des hommes que sur celle des femmes ; elle fut, en effet, particulièrement marquée dans l’industrie, la construction ainsi que dans l’intérim, autant de secteurs où les hommes sont très présents. Ayant plus pâti de la dégradation du marché du travail, les hommes ont ensuite davantage bénéficié du redémarrage, si bien que leur taux de chômage se situe à 9,0 % (+ 0,1 point) alors que celui des femmes atteint 9,7 % (+ 0,3 point). En 2010, le taux de chômage des ouvriers est plus de trois fois plus élevé que le taux de chômage des cadres. Le diplôme reste le meilleur atout pour accéder à l’emploi. Les personnes sans diplôme ou peu diplômées sont effectivement les plus exposées au chômage.


  • Commentaires

    1
    fat
    Dimanche 23 Août 2015 à 13:51
    Doc chomage selon catégories socioprofessionnelles
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :